You are here: Home » Dossiers et analyses » 38% des français ne voteront pas comme leur moitié‎ selon un sondage Meetic

38% des français ne voteront pas comme leur moitié‎ selon un sondage Meetic

On dit souvent que les contraires s’attirent. Cela est souvent vrai. D’ailleurs, vous faites peut-être parti de ces 38% de français qui ne votent pas comme leur moitié. Si vous avez la chance d’avoir trouvé l’âme sœur, il serait dommage de perdre l’élu de votre cœur à cause de ses opinions politiques ou bien des vôtres. Dans cette période d’élection présidentielle, peut-être vous posez-vous cette question : comment un couple politico-discordant peut-il être viable.

Comme pour tous les couples, plusieurs cas de figures sont possibles.

1°Votre compagnon est un militant politique chevronné et pas vous :

encolereQue faire si votre compagnon affiche en permanence ses idées politiques, ou pires s’il fait du prosélytisme exacerbé Dès le début, c’est à vous de poser vos limites. Il vous faut exprimer ce que vous pouvez supporter, et ce que vous ne pouvez pas du tout tolérer. Bien entendu, vous n’êtes pas obligé de monter tout de suite sur vos grands chevaux.

De plus, si vous détester le conflit, l’approche frontale n’est pas la plus recommandée. Vous pouvez faire la politique de l’autruche. Vous écoutez calmement votre compagnon parler de sa candidate ou son candidat préféré. Vous pouvez même jouer à l’hypocrisie si le cœur vous en dit. Il vous suffit de faire semblant d’approuver les dires de votre compagnon. Dans le secret de l’isoloir, vous glissez de toutes manières le bulletin qui vous convient. Après tout, vous n’êtes pas obligés de tout partagé avec votre compagnon. Si vous partagez l’essentiel, cela peut être suffisant pour que votre relation fonctionne sereinement.

2°Le militant, c’est vous :

Vous êtes vraiment engagé politiquement et pas votre compagnon. Vous ne pouvez pas vous empêcher de vouloir le ranger à vos idées. Soyez patient, parfois en répétant plusieurs fois la même chose, mais de différentes façons, une idée peut faire son chemin.
Dans la mesure du possible, essayez d’éviter pas dans le conflit frontal. Même si vous ne partagez pas les opinions politiques de votre moitié, soyez tolérant. Faites-vous violence et essayez de l’écouter sans vous énerver. Si chaque discussion politique tourne à l’affrontement, vous allez braquer votre moitié, et elle sera moins disposée à vous entendre.

3° Chercher la cohésion :

Si vous étiez un militant chevronné avant de rencontrer votre compagnon, peut-être faut-il abandonner certains aspects radicaux de votre ancienne vie pour pouvoir intégrer votre nouvelle existence. Sans pour autant renier vos idées, il faut vous évertuer à créer une cohésion dans votre couple pour que celui-ci soit viable et harmonieux. C’est à vous d’évaluer ce qui est le plus important à vos yeux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *